Informations

Fabricants

Nouveau Hitler, une fatalité allemande Agrandir l'image

Hitler, une fatalité allemande

30,33 €

    et autres écrits nationaux-bolcheviks

    Ernst Niekisch

    Figure de proue du national-bolchevisme allemand, que l'on a parfois considéré comme la forme paroxystique de la Révolution conservatrice, Ernst Niekisch est assurément l'un des grands théoriciens politiques du XXe siècle dont l'itinéraire aura été le plus singulier. Emprisonné sous Weimar pour avoir participé à l'éphémère République des Conseils de Munich en 1918, rallié très tôt au nationalisme, admirateur passionné de la révolution russe, il tente à la fin des années vingt, dans la revue Widerstand, de formuler une véritable synthèse "prusso-bolchevique" et subit alors l'influence des écrits politiques d'Ernst Jünger. En 1932, il publie son célèbre pamphlet anti-hitlérien : Hitler - une fatalité allemande, dans lequel il dénonce le national-socialisme comme une "mystification bourgeoise" et annonce déjà la catastrophe finale. Arrêté en 1937, il est condamné deux ans plus tard à la prison à vie par les tribunaux du III e Reich. Libéré en 1945, il enseigne pendant quelques années en Allemagne de l'Est, mais son esprit indépendant le rejette rapidement du côté de l'opposition. Il meurt à Berlin-Ouest en 1967, quelques mois avant que n'éclate une révolution étudiante dont certains animateurs se réclameront de lui. "L'oeuvre historique et politique laissée par Niekisch n'a pas son pareil dans l'Allemagne du XXe siècle, a écrit Sébastien Haffner. Où que l'on ouvre ses livres, on voir jaillir des étincelles et l'on est comme électrisé." Le national-bolchevisme n'a pas été, en effet, seulement un phénomène inattendu de l'histoire moderne. À travers lui, c'est tout un aspect du grand chassé-croisé des idées contemporaines qui trouve l'une de ses formulations les plus frappantes. Et au moment où les peuples et les nations de l'Est reviennent au premier plan de l'actualité, son oeuvre est aussi une clé pour comprendre le sens des événements d'aujourd'hui. Ce recueil est le premier livre de Niekisch publié à ce jour en français.

    316 p.