Informations

Fabricants

Nouveau TF677, Journal de prison Agrandir l'image

TF677, Journal de prison

21,80 €

    Suivi de Ombres en Centrale,

    roman inachevé et inédit

    Henri Béraud

    préfacé, mis en forme et commenté par Francis Bergeron

    À la fin de la guerre, le célèbre reporter-écrivain Henri Béraud est condamné à mort. La sentence sidère tous les autres détenus politiques de l’Épuration, en attente de jugement. Si Béraud, qui n’avait eu aucun contact avec l’armée et les autorités d’occupation, dont le crime supposé était d’avoir continué à écrire ce qu’il écrivait avant-guerre, qui ne cachait pas sa germanophobie, et plus globalement sa xénophobie, est condamné à mort, quel sort attend donc les vrais collaborateurs ? Pendant 15 jours, Béraud va porter les chaînes du condamné à mort, avant que Charles De Gaulle le gracie, sur intervention de François Mauriac. Interné à Poissy, puis au bagne de l’île de Ré, il sera libéré en 1950, et passera les dernières années de sa vie à Saint-Clément des Baleines, aux « Trois bicoques », tout au nord de cette île qu’il avait contribué à mettre à la mode. TF 677, matricule du condamné Henri Béraud, raconte sa détention à la prison de Poissy et ses états d’âme.

    188 p.