Informations

Fabricants

Supplément aux entretiens de Georges Albertini Agrandir l'image

Supplément aux entretiens de Georges Albertini

19,34 €

    Morvan Duhamel

    « Et ses archives ? Savez-vous où il a mis ses papiers, ses notes, sa correspondance ? Son entourage assure que tout a brûlé… » Ainsi commence le long article que Pierre Assouline consacra, trois ans après sa mort, à « Georges Albertini, l’éminence grise de l’anticommunisme » (revue L’Histoire, juin 1986). Il reflétait la crainte de la classe politique française de voir rendues publiques les archives d’Albertini, heureusement sauvegardées. Morvan Duhamel en a publié une partie dans Entretiens confidentiels de Georges Albertini. Faute de place, il n’avait pu y insérer plusieurs chapitres initialement prévus, certains riches en révélations sur des affaires peu avouables, mettant parfois en cause de hautes personnalités de la République. On les trouvera ici, avec quelques documents et résultats de recherches qui éclairent sur des tractations et compromissions inattendues, en politique intérieure et étrangère. Ils montrent aussi les difficultés rencontrées lorsqu’on veut regarder de trop près dans les affaires encadrées par des vérités officielles. Au sommaire de cet ouvrage, dédié à un certain Robert Faurisson : Les socialistes français en Union soviétique. – L’Organisation armée secrète (OAS). – L’assassinat de Stevan Markovic. – L’enlèvement de Mehdi Ben Barka. – Drogue et corruption. – Communisme et anticommunisme. – Jacques Benoist-Méchin au Moyen-Orient. – Alice, Simone et les autres.– Sa Majesté Bokassa Ier, Empereur de Centrafrique. – Dernier entretien. – Adolf Hitler à Berchtesgaden. – Le colonel Arnould. – Août 1944, une tentative pour restaurer la IIIe République. – Le drame d’Oradour-sur-Glane. – Naissance d’une religion [la Shoah].

    210 p.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...