Informations

Fabricants

Nouveau Auschwitz dans les rapports polonais et les témoignages (1941-1947) Agrandir l'image

Auschwitz dans les rapports polonais et les témoignages (1941-1947)

23,70 €

    Genèse et évolution de l’histoire des chambres à gaz

    Carlo Mattogno

    Les premiers groupes de résistance apparurent à Auschwitz dès la seconde moitié de 1940 et se multiplièrent dans les années qui suivirent. Ces groupes recevaient du dehors l’aide du mouvement de résistance polonais, qui s’articulait en plusieurs organisations, qui étaient en contact avec les détenus d’Auschwitz par l’intermédiaire d’ouvriers civils polonais employés dans le camp, dont elles recevaient des messages et des informations qu’elles transmettaient à la Delegatura, la représentation clandestine en Pologne occupée du gouvernement polonais en exil à Londres. La Delegatura était divisée en vingt services, dont le cinquième, le « Département de l’Information et de la Presse », était chargé de la collecte, du traitement et de la transmission à Londres des informations provenant des camps. Les historiens polonais ont étudié à fond tous ces aspects, mais le problème fondamental reste entier : que savaient en vérité les détenus sur l’extermination présumée des Juifs ? Et quelles étaient leurs véritables sources ? La présente étude vise à répondre à ces questions.
    Dans un premier temps, l’auteur expose et commente les rapports fantaisistes de la résistance du camp et des détenus évadés avant la fin 1944, en retraçant les origines et les développements contradictoires de l’histoire des chambres à gaz d’Auschwitz. En règle générale, les sources sont examinées dans leur version originale, qui est la plupart du temps en polonais.
    Il passe ensuite à l’étude des témoignages postérieurs à l’arrivée des Soviétiques à Auschwitz, ce jusqu’en 1947, année où se sont tenus, à Varsovie, le procès contre l’ancien commandant d’Auschwitz Rudolf Höss et, à Cracovie, celui de la garnison du camp. Ces procès forgèrent la version finale de l’histoire globale des chambres à gaz qui aura cours désormais. L’auteur examine enfin les premières tentatives visant à historiciser les fantasmes des résistants et analyse les efforts de certains historiens officiels pour justifier à tout prix des témoignages manifestement mensongers.
    Le présent ouvrage de l’historien révisionniste Carlo Mattogno offre un ensemble très vaste de sources dont un nombre non négligeable de rapports et de témoignages ignorés à ce jour par l’historiographie exterminationniste.

    512 p.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...