Informations

Fabricants

Nouveau La Base antarctique d’Hitler. Mythe et réalité Agrandir l'image

La Base antarctique d’Hitler. Mythe et réalité

11,37 €

    Colin Summerhayes & Peter Beeching

    En janvier-février 1939, une expédition allemande secrète se rendit sur la terre de la Reine-Maud, en Antarctique, apparemment dans l’intention, entre autres, d’y établir une base. Entre 1943 et 1945, les Britanniques lancèrent une opération secrète en Antarctique, sous le nom de code Tabarin. Il semblerait que des hommes du Special Air Services Regiment (SAS), les forces secrètes britanniques chargées d’opérer derrière les lignes, y aient participé. En juillet et août 1945, après la capitulation allemande, deux U-Boote arrivèrent en Argentine. S’étaient-ils rendus en Antarctique pour débarquer des trésors ou des fonctionnaires nazis ? Au cours de l’été austral de 1946-1947, la marine américaine semble avoir « envahi » l’Antarctique avec des forces importantes. L’opération, dont le nom de code était Highjump, fut classée confidentielle. En 1958, trois armes nucléaires explosèrent dans la région, dans le cadre d’une autre opération américaine classifiée, sous le nom de code Argus. Compte tenu du manque initial d’informations sur ces différentes activités, il n’est peut-être pas surprenant que certains les associent afin de bâtir un scénario dans lequel les gouvernements seraient accusés de supprimer les informations sur « ce qui s’est réellement passé » et utilisent ces informations pour construire le mythe d’une grande base allemande en Antarctique et des efforts alliés pour la détruire. En utilisant les connaissances de base sur l’Antarctique et les informations concernant ces activités qui ont été publiées depuis le début des années 1940, les auteurs font œuvre salutaire de démystification.

    76 p.