Informations

Fabricants

Le Mythe d'Auschwitz Agrandir l'image

Le Mythe d'Auschwitz

    Wilhelm Stäglich

    La Seconde Guerre mondiale a suscité tant d’horreurs, de souffrances et de passions qu’il est encore difficile de nos jours d’en traiter avec sérénité.
    Mais ne doit-on pas appliquer les méthodes de routine de la critique historique à tous les aspects de cette guerre, même et surtout à l’examen des problèmes les plus controversés ?
    C’est ce qu’a tenté pour sa part Wilhelm Stäglich, ancien magistrat de Hambourg, docteur en droit de l’université Georg-August de Göttingen. Le problème historique controversé qu’il a étudié est le suivant : s’il est incontestable que Hitler a traité les juifs en ennemis déclarés et qu’il a mis nombre d’entre eux en camps de concentration, Hitler a-t-il vraiment exterminé ou voulu exterminer les juifs européens ?
    La réponse de Wilhem Stäglich, comme celle d’ailleurs d’un nombre croissant d’historiens révisionnistes à travers le monde, est que la prétendue politique d’extermination des juifs et l’emploi, à cet effet, de chambres à gaz homicides à Auschwitz ou ailleurs sont de ces aberrations qu’engendre toute guerre et qu’entretient toute propagande de guerre. Aussi longtemps qu’on croira à ces aberrations, on ne saura pas voir que le vrai crime, c’est la guerre elle-même, avec son cortège d’horreurs vraies.
    Le nom «Auschwitz» s’est acquis une telle charge symbolique que c’est là que le mythe se vérifie ou s’effondre.
    Ce livre contient une recension exhaustive des sources sur lesquelles repose la connaissance que l’on a d’ «Auschwitz» et une étude critique de ces sources. Il contient donc des documents et des arguments.
    Ceux qui croient, de bonne foi, qu’une extermination systématique des juifs par le moyen de chambres à gaz a pris place à Auschwitz doivent répondre par des documents et des arguments. La répression et la censure en cette matière sont des crimes contre l’Esprit.

    L’édition allemande de ce livre a été saisie et détruite.
    « La saisie de l’intégralité de l’ouvrage et la description de tous les objets servant à son impression sont nécessaires à l’exécution de la présente saisie. Le livre ne compte pas de chapitre qui n’enfreigne, à l’examen global du texte, les articles 130 et 131 du Code pénal.
    En conséquence, l’objet de la saisie n’est atteint que par la saisie de la totalité de l’œuvre imprimée et par la destruction de tous les objets nécessaires à son impression » (Jugement du 1er juillet 1982). Landgericht Stuttgart. Akz : XVI KLs 115/80, p. 76 § VII.

    Le Conseil des doyens de l’université Georg-August de Göttingen a notifié au Dr Stäglich le retrait de son titre de docteur.
    « […] Le fondement juridique pour la procédure de retrait du grade de docteur est constitué par la loi sur la détention des grades académiques du 7 juin 1939 (Code du Reich, I, p. 985) et par le décret d’application correspondant du 21 juillet 1939 (Code du Reich, I, p. 1326). »
    Signé : Professeur Dr Kamp (président du Conseil des doyens).
    suivi Le mythe d'Auschwitz en images, par Robert Faurisson

    456 p. 

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le Mythe d'Auschwitz

Le Mythe d'Auschwitz

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...