Informations

Fabricants

Nouveau En prison sous la terreur russe Agrandir l'image

En prison sous la terreur russe

27,49 €

    Ludovic Naudeau

    Préface d’Alain Sanders

    Ce livre est un témoignage glaçant : Ludovic Naudeau, journaliste français à Moscou dans les premières années du XXe siècle, montre que Lénine fut, si on comprend bien ce que cela veux dire, le « premier stalinien ».
    Dans l’avertissement de son livre, l’auteur écrit : « Le récit que je présente aujourd’hui n’est qu’une incidence. L’épisode de quelques mois de ma vie. Mais on y verra de près les gouffres où se tord la terreur russe. Dans ces pages, je n’ai rien inventé, rien exagéré, rien rehaussé de couleurs imaginaires ; je n’ai point poursuivi le but misérable d’être habile ou d’émouvoir davantage. Je ne cherche point du tout à persuader : je raconte. Tout ce que j’ex­pose est arrivé comme je le dis ; d’ailleurs ces aventures ont eu des témoins russes, polonais, tchèques et français : la moindre supercherie de ma part serait dénoncée. Je vous déclare seulement : voici ce qui m’advint. »
    On va le suivre dans sa descente aux enfers. De la Commis­sion extraordinaire à la prison de Boutirky (où il connaîtra la « cellule de rigueur ») en passant par la redoutable prison de Tagannka. Ce témoignage est d’autant plus intéressant que Naudeau, plutôt homme de gauche, n’est point tant choqué par l’idéologie bolchevique que par les méthodes de terreur qu’ils appliquent.

    256 p.