Informations

Fabricants

Oskar et les minarets Agrandir l'image

Oskar et les minarets

15,83 €

    Slobodan Despot

    Le 29 novembre 2009, les Suisses ont voté à une nette majorité l’arrêt de l’édification de minarets sur leur territoire. C’est la première fois qu’un pays démocratique fixe constitutionnellement ses rapports avec l’islam et le modèle de société qu’il convoie. Le conseiller national (UDC) Oskar Freysinger a été le principal promoteur d’une initiative à laquelle personne ne donnait la moindre chance de succès. L’issue de ce référendum a fait de lui le porte-parole du peuple suisse face au monde, à l’heure où son propre gouvernement était plongé dans l’embarras. L’image de l’« homme au catogan », enjoué et souriant, défendant le vote face à des détracteurs allant de Daniel Cohn-Bendit aux idéologues du Hamas, a fait le tour du monde. Ce coup de théâtre pose la question de la laïcité et de la relation à la religion musulmane dans nos sociétés occidentales contemporaines. Un sujet délicat, mais qu’il convient de ne pas éluder. Connaissant Freysinger de longue date, mais par un biais inattendu, la littérature, Slobodan Despot propose ici, sous une forme originale oscillant entre le récit et le dialogue, un portrait détendu mais sans complaisance, du tribun populaire au milieu de son « village gaulois ».

    190 p.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...